CHILL A REYKJAVIK, ENTRE DEUX NUAGES, UN RAYON DE SOLEIL

July 17, 2017

Ça commence à être de plus en plus connu, mais la compagnie aérienne Icelandair offre des escales « gratuites » en Islande pour les vols de l’Europe à l’Amérique du nord (et inversement). C’est-à-dire que, que tu y restes deux heures ou jusqu’à 6 nuits, ton billet ne coûte pas plus cher !

 

J’en ai donc profité pour retourner quelques jours dans ce magnifique pays que j’ai déjà eu la chance de visiter en 2015. Mon plan pour cette petite semaine ? Passer 4 nuits à Reykjavik sans rien prévoir, à part une excursion dans les Highlands que je n’avais pas faite à l’époque, puis 2 nuits dans une petite ville plus proche de l’aéroport pour finir au calme, à Grindavík.

 

 

Et quelle joie j’ai eu de retrouver Reykjavik ! En 2015 j’y ai passé à peu près une semaine, du coup j’ai eu le temps de voir pas mal de chose. Cette-fois ci, j’ai décidé de ne pas me stresser et de choisir au jour le jour ce qui me tenterait. A commencer par des petites grasses matinées (enfin, autant que faire se peut dans un dortoir à 14 lits !). Et puis des petits repas sympas.

 

 

Je me suis baladée en suivant à peu près un itinéraire suggéré dans mon guide, et j’ai revu des classiques du centre-ville, tels que le square Austurvöllur avec la statue de Jón Sigurðsson (un leader du mouvement pour l’indépendance de l’Islande par rapport au Danemark) - il y avait d'ailleurs une manifestation la première fois que j'y suis allée et la statue avait été décorée, c'était beaucoup plus calme cette fois-ci, Alþingi (le Parlement), l’église Domkirkjan, pour finir par le Ráðhús (l’Hôtel de ville) au bord de Tjörnin, l’étang du centre-ville (« the Pond », comme l’appellent les locaux). Je suis aussi retournée voir Hallgrímskirkja, l'église qui surplombe la ville et depuis laquelle on a une vue plutôt sympathique et colorée !

 

Sinon j'ai adopté la culture islandaise et je suis allée me relaxer dans les bains chauds un aprem. Et oui, les islandais c'est à la piscine qu'ils se retrouvent pour aller papoter après le boulot ou l'école. Nous on irait plutôt boire un café dans un tea-room ou une bière dans un bar, mais l'idée du bassin à 38° me plaît bien je dois dire..

 

Et puis je suis allée sur l’île de Viðey, qui se trouve au large de Reykjavik. On se plait à y passer facilement une demi-journée pour marcher, profiter de la vue, faire des photos, et boire un petit café en attendant le ferry de retour !

 

 

Finalement, après quelques jours entre ciel nuageux et ensoleillé, je suis partie en bus pour Grindavík ! Mais ça, c'est pour plus tard.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload