MAHONE BAY, LUNENBURG & PEGGY’S COVE

August 27, 2017

J’aurais pu finir mon roadtrip après avoir quitté PEI, revenir à Halifax, et j’aurais été contente. Cependant, il me restait un jour et demi et j’avais encore deux must-see sur ma liste : Lunenburg et Peggy’s Cove.

 

Ces deux petites villes sont toutes proches d’Halifax – c’est pour ça que je les avais gardées pour la fin – et sont en fait deux villages de pêcheurs avec chacun son intérêt. Lunenburg est classé comme « bien culturel » au patrimoine mondial de l’UNESCO et est le lieu d’origine du fameux Bluenose. Quant à Peggy’s Cove, en plus d’être un mini village de pêcheurs absolument adorable, on y trouve le phare le plus photographié du Canada (selon TripAdvisor – et ce n’est pas difficile à croire) !

 

Mais avant ça, je suis passée par Mahone Bay, car après mon stand up paddle fail de l’Île-du-Prince-Edouard, j’étais bien déterminée à retenter ma chance ailleurs avant la fin de mon roadtrip !

 

 

Mahone Bay

 

Je suis partie tranquillement de mon hôtel, le 24 juillet au matin, en direction de Mahone Bay. J’avais trouvé un flyer quelque part pour du stand up paddle et du kayak et j’avais vraiment envie d’une petite expérience aquatique.

 

Je suis arrivée et je me suis d’abord baladée sur la rue principale, qui était toute chou. J’ai également vu trois vieilles églises alignées les unes à côté des autres au bord de l’eau, ainsi que le musée de Mahone Bay sur les premiers habitants arrivés dans la région.

 

Il parait que le soleil brille à Mahone Bay plus que partout ailleurs sur la côte. Malheureusement pour moi, ce n’était pas le bon jour car le ciel était tout gris. Mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier la vibe sympathique de l’endroit et d’ENFIN faire du stand up paddle ! Et sans algues cette fois, héhéé.

 

 

Lunenburg

 

 

Quand je suis arrivée à Lunenburg dans l’après-midi, je dois avouer que j’étais encore sous le charme de Mahone Bay.

 

Mais après m’être baladée dans le Vieux Lunenburg, je suis tombée sous le charme de toutes les belles maisons, des petites boutiques et du waterfront. L’inconvénient, c’est que c’est très touristique, mais c’est vraiment joli et je pense que ça vaut la peine de booker un tour en bateau pour voir la ville depuis l’océan, ce que je n’ai malheureusement pas eu le temps de faire. Ce sera pour la prochaine fois !

 

Sinon, Lunenburg est également le lieu d’origine du fameux Bluenose, un bateau de pêche et de course canadien qui est devenu très célèbre après avoir gagné l’International Fisherman’s Trophy, qui était une course pour déterminer le bateau de pêche le plus rapide de l’Atlantique nord, pendant 17 ans ! Le gouvernement canadien a même fait imprimer des timbres à son effigie. Malheureusement le bateau s’est échoué sur un récif près d’Haïti et a coulé en 1946. Pour rendre hommage à ce dernier, le Bluenose II a été construit selon les plans originaux du Bluenose et a été inauguré en 1963. Il ne participe pas aux courses pour « respecter la mémoire de vainqueur de son ancêtre », mais est devenu un symbole touristique de la province. Il est amarré à Lunenburg, mais évidemment, n’était pas au port ce jour-là…

 

 

Peggy’s Cove

 

 

Finalement en toute fin de journée, je me suis mise en route direction mon hôtel pour la nuit, à 10 minutes à peine de Peggy’s Cove. En arrivant à proximité du village, il y a le Swissair 111 Memorial, un mémorial pour les 229 personnes décédées lors du crash de ce vol Swissair à destination de Genève, le 2 septembre 1998.

 

J’ai conduit quelques minutes encore et je suis arrivée à Peggy’s Cove vers 19:00. Comme mon plan était de venir voir le phare au lever du soleil, j’ai failli passer tout droit pour aller directement à l’hôtel, et puis j’ai changé d’avis et je me suis dit que j’allais repérer les lieux. Il y avait pas mal de monde, comme c’était à prévoir, mais j’ai quand même profité de faire quelques premières photos et surtout de me balader dans le village qui était TROP. MIGNON.

1/4

Cette nuit-là je suis restée dans un hôtel plutôt très chouette, avec vue sur un petit lac. Trop paisible.

 

 

Le lendemain matin je me suis levée à 5:30 pour aller voir et photographier le lever du soleil au phare. Enfin, plutôt imaginer le lever du soleil vu que c’était tout nuageux et gris. Mais bon, ce temps-là ajoute un côté dramatique au paysage et je ne suis pas contre 😊. Et puis le fait qu’il n’y avait quasiment personne. Parce qu’autant le coucher de soleil doit être un moment très populaire, autant le lever du soleil c’est une autre histoire !

 

Bref, après un long moment à faire des photos et à profiter de cet instant de calme, je suis repartie pour prendre un bon petit-déjeuner, puis je suis rentrée à Halifax. C’était la fin de mes aventures néo-écossaises (et prince-édouardiennes lol), mais je sais que j’y retournerai, je ne sais juste pas quand ! 😊

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload