CINQ JOURS À BANFF, NOTRE PROGRAMME

Tout d’abord, bonne année à tous ! 😊


Je suis un peu en retard sur le blog, vu que je suis encore en plein dans mon roadtrip albertain qui s’est passé en… novembre !


Pour quelques nouvelles un peu plus actuelles, sachez que je suis actuellement au Mexique, et ce depuis le 14 décembre ! J’ai passé Noël à Puerto Vallarta, nouvel an à Sayulita, et je suis arrivée aujourd’hui à Guanajuato. J’espère bientôt rattraper mon retard et enfin partager mes photos du Mexique avec vous ! Bisous.

Le parc national de Banff est sans conteste l’un des plus populaires du pays (et d’ailleurs même apparemment l’un des parcs les plus visités au monde) !


C’est vrai après tout, qui n’a jamais vu sur Instagram ou sur Facebook (ou honnêtement partout ailleurs sur internet) une photo du lac Moraine ou du lac Peyto – sur fond de montagnes incroyables, of course – ?



Situé à 1h30 à peine de Calgary, il est – avec les autres parcs (nationaux et provinciaux) des montagnes Rocheuses canadiennes – classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, « pour la splendeur de ses paysages » ! Il a été créé en 1885 et est donc également le premier parc national du Canada !


Bref, c’est à mon avis un IN-CON-TOUR-NABLE si vous passez dans la région (et les 3'226'977 autres visiteurs annuels seront probablement d’accord avec moi ahah).


Vermilion Lakes

En juin 2013, j’y étais passée rapidement, trop rapidement, une journée à peine ! Mais ça avait été assez pour me donner l’envie d’y revenir. Je me rappelle que j’écrivais d’ailleurs que « j'ai beaucoup aimé mais la prochaine fois que je passe par là je pense que je ferai plus de randonnée ». Fast forward à novembre 2017, en voyage avec ma mère ! En sachant que je suis un peu (okay, totalement) flippée des ours (entre autres, lol), même si à ce moment-là je pensais encore que les ours étaient déjà en hibernation, du coup j’avais plutôt l’esprit tranquille (enfin j’avoue, quand même pas 100% tranquille), et puis surtout je suis accompagnée par une quinquagénaire asthmatique, lol. Du coup on a alterné visites, conduite et marches faciles. Ah, et au passage, j’ai appris après quelques jours qu’apparemment les ours ne commencent pas à hiberner avant fin décembre… Non mais pardon !?



Bref, tout ça pour dire qu’on a fait des petites randos, qu’on a vu des paysages de ouf, des animaux sauvages à foison et qu’on a bien mangé. Donc voici le programme de nos cinq journées au parc national de Banff !


Jour 1


Départ de Calgary dans la matinée, on a fait un arrêt rapide à Canmore en route pour manger et voir le centre, et puis on a continué direction la ville de Banff. Après s’être installées à l’hôtel, on est allées se promener dans le centre et voir le visitor centre. Et c’est à peu près tout pour cette première journée !


Canmore

Banff

Jour 2


On ne s’est pas trop éloignées de la ville, et on a commencé la journée en faisant le Minnewanka Loop en voiture, avec un arrêt au lac Minnewanka pour marcher jusqu’au Stewart Canyon. Une randonnée très facile et assez jolie, malgré le temps tout gris et couvert. Et puis bon, la vue sur le canyon à l’arrivée avec les sapins enneigés et tout n’est pas mal non plus, ahah. En repartant pour finir le Loop, on a encore fait des arrêts photos (il y en aura eu tellement pendant ce voyage !) le long du lac Two Jack.


Selfie au Stewart Canyon
Stewart Canyon

Et puis on était en route pour aller voir le lieu historique national de Cave & Basin. Ce sont des sources chaudes naturelles qui ont été découvertes pour la première fois en 1859 (par James Hector de l’Expédition Palliser, expédition qui visait à découvrir l’ouest canadien, sa géographie, son climat, sa faune et sa flore, etc.), puis furent revendiquées pour exploitation par trois ouvriers du Chemin de fer Canadien Pacifique en 1883. Le gouvernement canadien rejeta leur demande et c’est suite à cela que la zone autour des sources devint une zone protégée. Les sources de Cave & Basin sont donc à l’origine de la création du parc national de Banff ! Elles ont été ouvertes au public jusqu’en 1994, mais aujourd’hui, interdiction totale de se baigner, ni même d’y tremper un doigt ! En effet, elles hébergent diverses bactéries et autres petits organismes, mais elles sont surtout l’habitat de la physe des fontaines de Banff, qui est une espèce d’escargots en voie d’extinction qu’on ne trouve qu’à cet endroit ! Sur place se trouve un centre d’interprétation avec des expositions très intéressantes, ainsi qu’un réseau de petites randonnées tout autour du site.


Lieu historique national de Cave & Basin

Finalement, retour à Banff pour une délicieuse queue de castor (mais non, pas une vraie queue de castor, une pâtisserie !), une petite promenade, puis souper et dodo !


Banff

Jour 3


Pour le troisième jour, on a décidé de faire la Bow Valley Parkway. En fait, le parc national est traversé par la Highway 1 (la route transcanadienne), mais de Banff à Lake Louise, il y a également une route panoramique parallèle à l’autoroute : la Bow Valley Parkway. Du coup on a fait l’aller-retour dans la journée, avec des arrêts photos et des arrêts rando. Et puis surtout on a eu de la chance, car le ciel s’est enfin découvert et on a eu du soleil !


Muleshoe Lake Viewpoint

Premier stop sur la route, le Muleshoe Lake Viewpoint. Puis on a roulé jusqu’au départ de la randonnée pour le Johnston Canyon. Il y a plusieurs points d’intérêt sur le chemin, les Lower Falls à 1.1 km, les Upper Falls à 2.7 km, puis les Ink Pots à 5.8 km. Nous on s’est arrêtées aux Lower Falls, car ça avait l’air de pas mal monter après ça. Bref, le chemin jusqu’aux Lower Falls est très facile et passe dans le Canyon, c’était très cool !


Johnston Canyon

Ensuite on a continué jusqu’au Moose Meadows Viewpoint avant de s’arrêter pour faire la randonnée jusqu’aux Silverton Falls.


Silverton Falls

On s’est aussi arrêtées à Castle Mountain Junction (une petite (touuuute petite) localité où il y a un hôtel, un petit magasin, une station essence et où on peut rejoindre la route transcanadienne depuis la Bow Valley Parkway), puis au Castle Cliffs Viewpoint, avant de revenir à la jonction pour prendre la route transcanadienne car le reste de la Bow Valley Parkway jusqu’à Lake Louise était fermée. Après notre rapide passage à Lake Louise (il faisait FROID), on est rentrées par le même chemin et on a vu... un loup ! Ou plutôt aperçu, mais quand même 😊 Ainsi qu’un troupeau de wapitis à l’entrée de Banff. Bref, c’était vraiment une bonne journée.


Castle Mountain

Lake Louise

Jour 4


Ce jour-là, on a fait une petite escapade en Colombie-Britannique. Eh oui, on voulait aller voir le lac Emerald dans le parc national voisin de Yoho. En chemin on s’est arrêtées au Natural Bridge, un pont naturel créé par la rivière Kicking Horse à travers la roche. Puis on est arrivées au lac… Wow, magnifique ! On a marché un moment le long et puis on a fait des photos bien sûr !


Emerald Lake

Ensuite on est parties pour une petite rando jusqu’aux Hamilton Falls, car une dame au départ nous a dit que ça ne montait pas tellement, mais autant dire qu’elle nous a menti car mon dieu, merci mes jambes ! Et Fabienne a dû s’arrêter car elle n’arrivait limite plus à respirer, du coup je suis vite allée jusqu’aux chutes et puis je suis redescendue. Mis à part ça, c’était joli.


Hamilton Falls

En rentrant, on s’est encore arrêtées dans la ville de Field au visitor centre du parc national de Yoho, puis à Lake Louise de nouveau pour voir également le visitor centre ainsi que pour boire un petit café. Finalement, pour la route direction Banff, on a repris la Bow Valley Parkway, car même si ça prend un poil plus de temps, il y a surtout plus de chance de voir des animaux que sur la Highway 1. Et quelle bonne idée ! Car non seulement on a vu quelques biches, mais on a surtout vu un grizzly !


Bow River & Castle Mountain
Un grizzly sur la Bow Valley Parkway

Jour 5


Pour notre dernier jour, on a simplement profité du beau temps aux alentours de la ville. D’abord on a fait le Fenland Trail, une courte boucle assez sympa, et puis on a conduit jusqu’aux lacs Vermilion, où on a vu des jeunes jouer au hockey, sur un lac gelé, devant un paysage de montagnes… Si c’est pas un cliché canadien ça (mais un magnifique cliché, héhéé) 😊


Vermilion Lakes

Ensuite on est allées voir le château Fairmont Banff Springs ainsi que les Bow Falls pour finalement aller voir le Musée-du-Parc-Banff, qui présente toutes les espèces animales des montagnes Rocheuses et dont le bâtiment est « le plus vieux bâtiment fédéral des parcs nationaux du Canada » (et c’est un lieu historique national).


Vermilion Lakes

Bref, je le redis, Banff est un incontournable ! Mon seul regret sera de ne pas avoir pu voir le lac Moraine, car la route qui y mène est malheureusement fermée dès le mois d’octobre pour la saison hivernale. Mais à part ça, ces quelques jours étaient géniaux !


Et le lendemain, on s’en allait direction Jasper !


Fabienne qui attend sur moi, comme d'hab'